Passer au menu principal
Turkish Airlines History

1933

L'administration nationale des compagnies aériennes est fondée sous la houlette du Ministère de la Défense. Sous la direction de Fesa Evrensev, l'un des premiers aviateurs turcs, le budget initial de l'entreprise s'élève à 180 000 TRY. Le personnel, fort de 24 employés, se compose alors de 7 pilotes, 8 mécaniciens, 8 secrétaires et 1 opérateur radio. 

La première flotte contient 2 appareils King Bird à 5 places, 2 Junkers F-13 à 4 places et 1 ATH-9 à 10 places.

1934

Le pilote officier à la retraite Aynî Bey succède à Fesa Evrensev au poste de président-directeur général.

1935

L'administration nationale des compagnies aériennes est intégrée au Ministère des Travaux publics.

1936

Şevket Arı devient président-directeur général.

L'achat de nouveaux appareils en porte le nombre total à 8 et le nombre de places à 64. Le budget atteint 1 million de TRY.

1938

L'administration nationale des compagnies aériennes est rebaptisée Direction générale nationale des compagnies aériennes et est intégrée au Ministère des Transports.

Le Colonel Ferruh Şahinbaş, ancien pilote, devient président-directeur général.

1943

Six appareils D-Havilland Domini viennent s'ajouter à la flotte.

1944

Cinq appareils Junkers-52 viennent s'ajouter à la flotte. Le nombre total de places passe à 185.

1945

Avec l'ajout de 30 Douglas DC-3 et 3 C-47, le nombre total d'appareils passe à 52 et le nombre de places atteint 845. Le développement de la flotte permet également au nombre de destinations de passer de 3 à 19.

1946

Le nombre total de passagers atteint 18 000 en 1945, mais avec l'achat de nouveaux appareils en 1946, ce nombre passe rapidement à 37 000. 

La Direction générale nationale des compagnies aériennes prend le nom de Direction générale de l'administration nationale des compagnies aériennes. Le Colonel Osman Nuri Baykal, pilote à la retraite, est nommé président-directeur général.

1947

Le premier vol international a lieu, reliant Ankara à Istanbul, puis à Athènes. La publicité et la promotion commencent à prendre de l'importance dans le cadre d'une campagne visant à augmenter le nombre de passagers.

1951

La flotte, qui contient alors 33 appareils et dispose d'une capacité totale de 720 places, commence à proposer de nouvelles destinations telles que Lefkosa (Nicosie), Beyrouth et Le Caire. 

1953

Des vols sont proposés pour le Hajj, offrant aux pèlerins un voyage plus rapide et plus confortable.

La construction de l'aéroport international envisagée par l'Accord de Chicago se termine dans le quartier Yeşilköy d'Istanbul et le nouvel aéroport s'ouvre au trafic international. L'aéroport est équipé d'une piste de décollage conforme aux normes internationales, d'un terminal passagers moderne, de hangars d'entretien et d'un système radio électronique.

1954

Rıza Çerçel est nommé à la Direction générale. 

1955

Avec l'adoption de la Loi n° 6623, le nom de Direction générale nationale des compagnies aériennes change à nouveau et la compagnie est rebaptisée Turkish Airlines, son nom actuel. 

1956

Le capital de Turkish Airlines Inc. atteint les 60 millions de TRY. 

Turkish Airlines rejoint l'Association internationale du transport aérien (IATA), un organisme créé pour faciliter la collaboration des compagnies aériennes en matière commerciale, technique, administrative et économique et pour empêcher la concurrence déloyale.

1957

Turkish Airlines ouvre son capital aux investissements étrangers. La British Overseas Airways Corporation (BOAC), compagnie aérienne britannique, en devient partenaire en acquérant 6,5 % du capital. Le président-directeur général de la BOAC, Sir George Cribbett, est nommé au conseil de direction de Turkish Airlines.

Turkish Airlines devient membre de la Société Internationale de Télécommunications Aéronautiques (SITA), qui fournit des services de télécommunication aux compagnies aériennes.

En 1957, la flotte de Turkish Airlines se compose de 28 appareils : 19 DC-3, 7 appareils de transport de passagers de type Heron et 2 avions-cargos C-47. 

1958

Cinq appareils Viscount 794 viennent s'ajouter à la flotte. Le passage du moteur à piston aux réacteurs ouvre une nouvelle ère de l'histoire de l'aviation civile. Le nombre de passagers transportés atteint un total de 394 000, soit le double du niveau atteint en 1956.

1959

Des bureaux de vente ouvrent leurs portes à Rome et à Athènes.

1960

Six appareils F-27 rejoignent la flotte. Francfort vient s'ajouter au service international Ankara-Istanbul-Athènes-Rome.

1961

L'ouverture de la liaison Ankara-Istanbul-Vienne-Francfort porte le nombre de vols hebdomadaires à 3.

Les pilotes en chef Zihni Barın et Nurettin Gürün traversent l'Atlantique en 30 heures pour amener 2 appareils de type F-27 des États-Unis à Istanbul.

L'emblème de Turkish Airlines, conçu par Mesut Manioğlu et surnommé « l'oie sauvage », est utilisé pour la première fois.

1962

Le major général à la retraite Şahap Metel est nommé président-directeur général. Le nombre d'appareils de la flotte passe à 34, ce qui porte le nombre de sièges à 1 120 passagers.

1964

Mise en place de vols vers Bruxelles, Munich et Tel Aviv.

1965

Mise en place de liaisons vers Amsterdam, Belgrade et Tabriz.

1967

Le 18 août, le premier appareil DC-9, immatriculé TC-JAA, est loué et prend sa place dans la flotte.

La première liaison internationale est assurée sur l'itinéraire Ankara-Istanbul-Bruxelles. Des vols sont proposés vers Zurich, Budapest et Genève.

Un nouvel accord est signé avec la société Petrol Ofisi pour l'approvisionnement en kérosène. 

1968

Le capital de la société passe de 90 millions à 200 millions de TRY.

Le deuxième appareil DC-9, immatriculé TC-JAB, vient s'ajouter à la flotte.

1969

La liaison vers Cologne est ouverte.

Trois appareils de type McDonnell Douglas DC-9 viennent s'ajouter à la flotte.

1970

Deux appareils DC-9 de plus viennent s'ajouter à la flotte. 

1971

Des liaisons vers Düsseldorf et Stuttgart sont proposées.

La flotte est constituée de 22 avions (3 appareils Viscount, 7 F-27, 8 DC-9-30 et 3 jets B-707), et totalise une capacité de 1 961 passagers.

1972

Des liaisons vers Hanovre et Hambourg sont proposées.

Avec l'ajout de 2 appareils DC-10 de plus à la flotte, la capacité globale passe à 2 669 places. Le capital de la société affiche une augmentation de 100 %, passant de 200 à 400 millions de TRY.

1973

Un DC-10 supplémentaire vient s'ajouter à la flotte. L'aventure, démarrée 40 ans auparavant avec un personnel modeste de 24 employés, est désormais bien engagée, avec une grande famille de 4 437 personnes.

Cinq F-28 supplémentaires viennent s'ajouter à la flotte, ce qui porte le total à 26 appareils.

De nouvelles liaisons sont proposées vers Copenhague, Berlin et Nuremberg.

Le nombre total de passagers transportés, qui atteignait 528 000 en 1967, passe à 2,5 millions en 1973.

1974

La flotte s'enrichit à nouveau avec l'ajout de 4 appareils B727-200.

Cyprus Turkish Airlines est fondée, détenue à 50 % par Turkish Airlines.

Trois McDonnell Douglas DC-10 sont achetés. Turkish Airlines est la première entreprise d'Europe à acheter l'avion à deux corridors, capable de transporter 345 passagers.

1977

Une enquête est réalisée auprès des passagers des vols intérieurs pour connaître leurs demandes et leurs critiques.

Le Ministère des Finances passe la Résolution n° 53315/6967 visant à renationaliser Turkish Airlines, qui avait ouvert son capital aux investissements étrangers 20 ans plus tôt.

Le Ministère des Finances rachète les parts de la BOAC.

1978

De nouvelles liaisons sont proposées vers Bagdad, Téhéran et Tripoli.

Le nombre total d'appareils passe à 22 et la capacité totale à 3 306 places.

Le nombre total de passagers transportés approche des 3 millions.

1980

Une liaison vers Le Caire est proposée.

1982

Turkish Airlines est désormais une compagnie d'envergure internationale avec 27 appareils, 3 909 places et 5 375 employés.

1983

Dans sa 50e année, la flotte, qui comporte 30 appareils disposant d'une capacité de 4 037 sièges, a transporté 30 000 tonnes de fret et 2,5 millions de passagers sur 3 continents.

Le nombre total d'employés passe à 5 775.

La revue mensuelle Turkish Airlines Magazine est publiée pour la première fois.

1984

Le capital de la société, passé de 60 millions de TRY en 1955 à 20 milliards de TRY en 1984, atteint désormais 60 milliards de TRY.

Turkish Airlines devient officiellement une entreprise publique.

1985

Quatre Airbus A310 viennent s'ajouter à la flotte et de nouvelles liaisons transatlantiques et vers l'Extrême-Orient sont proposées.

Un service First Class est déployé pour la première fois sur toutes les destinations, à commencer par Londres et Djedda.

Le Centre de traitement des données électroniques de l'aéroport Ataturk ouvre ses portes, permettant de réaliser par voie électronique toutes les réservations et procédures relatives aux pertes de bagages.

1986

Les liaisons vers l'Extrême-Orient démarrent avec des vols à destination de Singapour.

1987

Le capital de la société atteint 150 milliards de TRY.

Les nouvelles liaisons vers New Delhi, Kuala Lumpur et Lyon portent à 42 le nombre de liaisons internationales.

Le nombre de passagers transportés est désormais de plus d'1 million sur les vols intérieurs, pour plus de 3,5 millions de passagers au total.

1988

Trois appareils A310-300 viennent s'ajouter à la flotte. De nouvelles liaisons vers Helsinki, Tunis, l'Algérie, Oslo, Bâle et New York sont proposées.

Les vols à destination de New York font de l'Amérique du Nord le quatrième continent à être desservi par Turkish Airlines.

1989

Le nouveau système de traitement des bagages BAHAMAS est déployé pour accélérer les délais de traitement des bagages. De nouveaux services sont proposés vers Tokyo, Bangkok et Moscou.

La flotte s'enrichit de 2 nouveaux avions Airbus.

Turkish Airlines Magazine est rebaptisé Skylife.

SunExpress voit le jour, détenue à parts égales par Turkish Airlines et Lufthansa.

1990

Le capital de la société s'élève désormais à 700 milliards de TRY.

Une part d'1,53 % de Turkish Airlines est mise en vente au public dans le cadre d'un programme de privatisation.

La société est affiliée à l'administration des partenariats avec l'Etat.

De nouvelles liaisons sont proposées vers Benghazi et Budapest.

1991

Un appareil B-737 vient s'ajouter à la flotte. Le capital atteint 2 billions de TRY.

1993

Le nombre de destinations passe à 78, avec 55 itinéraires internationaux et 23 liaisons intérieures.

La flotte rajeunit, l'âge moyen des avions passant à 6,2 ans. Des appareils A-340-300 et RJ-100 viennent s'ajouter à la flotte.

11 Boeing 737 et 2 Airbus 340-300 viennent s'ajouter à la flotte.

L'arrivée des Airbus 340 annonce le début des deux liaisons directes vers Tokyo ainsi que d'un service à 3 niveaux, avec des tarifs First Class, Business Class et Economy Class.

1994

Le capital de l'entreprise atteint 6 billions de TRY.

Un nouvel A340-300 vient s'ajouter à la flotte. La loi n° 4046 est adoptée, faisant passer Turkish Airlines sous la responsabilité du Bureau de la privatisation du Premier ministre de la République de Turquie et lui conférant un nouveau statut d'entreprise détenue par l'État.

1995

Des places en First Class sont proposées sur les appareils A-310-318.

Le capital de l'entreprise atteint les 10 billions de TRY.

Trois B737-400, deux RJ-100, sept B737-400 et trois RJ-100 viennent s'ajouter à la flotte.

Le réseau intérieur s'étend pour inclure Bodrum, Çanakkale et Tokat, et des vols internationaux à destination d'Osaka et de Tirana sont proposés.

Trois B-727-200 sont convertis en avions-cargos.

1996

Le site Web de Turkish Airlines est lancé à l'adresse www.thy.com.

Le capital de la société atteint à présent 50 billions de TRY.

De nouvelles liaisons intérieures sont ouvertes vers Konya, Sinop et Kahramanmaraş, et de nouveaux services vers Tbilissi, Sarajevo et Johannesbourg sont proposés.

Un quatrième A340-300 vient s'ajouter à la flotte et 4 appareils B-727-200 sont mis hors service.

Airbus décerne à Turkish Airlines le titre de compagnie aérienne faisant le meilleur usage de ses appareils A340 dans le monde entier et emploie des pilotes Turkish Airlines pour former les pilotes d'Airbus.

1997

Un cinquième appareil A340-300 vient s'ajouter à la flotte.

Le 31 octobre, un accord de capacité est signé avec Japan Airlines pour la liaison Istanbul-Osaka-Istanbul.

1998

Un accord de partenariat est signé avec les 5 grandes compagnies européennes du Qualiflyer Group.

Des accords de capacité sont signés avec Austrian Airlines pour des vols à destination de Vienne au départ d'Istanbul, d'Ankara et d'Izmir. Des accords similaires sont signés avec Swissair pour des vols reliant Istanbul à Zurich, Genève et Bâle, ainsi que pour les vols entre Izmir et Zurich.

D'autres accords de capacité sont conclus à la fois avec Croatia Airlines pour la liaison Istanbul-Zagreb-Istanbul et avec Japan Airlines pour la liaison Istanbul-Tokyo-Istanbul.

Six appareils B-737-800 de nouvelle génération viennent s'ajouter à la flotte.

En tant que société ayant permis d'insuffler le plus de devises étrangères dans l'économie turque, Turkish Airlines s'est classée première aux Golden Plaque Awards décernés par la Chambre de Commerce d'Istanbul.

1999

Neuf B737-800 supplémentaires et un sixième A340-300 sont achetés, portant la flotte de Turkish Airlines à 75 appareils, avec 3 modèles différents d'avions, transportant 10,6 millions de passagers par an.

Un accord de partage de codes (mutuel) est signé avec Malaysia Airlines pour la liaison Istanbul-Kuala Lumpur-Istanbul.

Le capital de la société passe à 175 billions de TRY.

2000

La flotte s'élargit, avec 7 appareils B-737-800 et A340-300.

L'accord de partage de codes avec Austrian Airlines prend fin.

Un accord de capacité est signé avec Asiana Airlines pour la liaison Istanbul-Séoul-Istanbul.

Le premier vol commercial à destination de Sydney a lieu à l'occasion des Jeux Olympiques.

Des accords de partage de codes sont conclus avec American Airlines, offrant des correspondances au départ de New York, Miami et Chicago vers 10 destinations aux Etats-Unis.

Miles&Smiles, programme d'avantages proposés aux passagers, est lancé.

Plusieurs accords de partage de codes sont conclus pour les liaisons suivantes : Istanbul-Hong Kong-Istanbul (Cathay Pacific Airlines), Istanbul-Varsovie-Istanbul (Air Poland) et Istanbul-Prague-Istanbul (Czech Airlines). Des liaisons vers des destinations importantes en Extrême-Orient, dont Shanghai et Séoul, entrent en service.

2001

Deux B-737-800 de plus viennent s'ajouter à la flotte et 6 appareils A310-200 sont vendus à Iran Air.

Un accord de partage de codes est signé avec SunExpress pour ses liaisons Antalya-Francfort-Antalya.

Des vols vers Ankara au départ de l'aéroport Sabiha Gökçen à Istanbul sont proposés.

Le centre d'appels de Turkish Airlines ouvre ses portes, joignable au +90 212 444 0849.

2002

La flotte s'enrichit de 2 appareils B-737-800.

Un service vers Pristina est proposé.

2003

Les vols vers New Delhi et Sivas entrent en service. Un accord de partage de codes avec Air India conduit à la mise en place du service Istanbul-New Delhi-Istanbul.

Il est désormais possible d'acheter des billets électroniques et de s'enregistrer en ligne.

2004

Le nombre de passagers transportés dépasse les 12 millions.

Boeing signe un contrat de maintenance de 10 ans avec le centre de maintenance technique de Turkish Airlines.

Le service Satisfaction client en ligne - Relations avec la clientèle, visant à faciliter le traitement des suggestions et des plaintes de nos clients, est lancé sur www.turkishairlines.com.tr.

Le rapport des consommateurs de l'Association des compagnies aériennes européennes classe Turkish Airlines en deuxième place de toutes les compagnies aériennes européennes, du fait de ses décollages ponctuels et du faible nombre de pertes de bagages.

2005

Le rapport d'inspection annuelle de la Federal Aviation Authority (FAA) a constaté qu'un grand nombre d'ateliers et de divisions du Centre de maintenance Turkish Airlines atteignait un niveau zéro défaut.

Des vols vers Casablanca, Lisbonne, Oslo et Astana sont proposés.

Le professeur adjoint Dr. Temel Kotil est nommé président-directeur général de Turkish Airlines.

Des vols à destination de l'aéroport de Stansted à Londres sont proposés au départ d'Istanbul et d'Antalya.

Les bénéfices avant impôts atteignent les 27,5 millions de TRY.

Au cours de l'inspection de la sécurité des avions en Turquie réalisée par les Joint Aviation Authority Maintenance Approval Standardization Teams (JAA MAST), Turkish Airlines obtient le meilleur rapport de performances en matière de maintenance et de réparations.

De nouvelles options en matière de tarifs sont proposées aux passagers.

Le marché le plus important de l'histoire de Turkish Airlines est conclu. Cinquante-neuf nouveaux avions sont achetés pour venir enrichir la flotte. Il s'agit de 36 Airbus A-330-200, A-321-200 et A-320-200, ainsi que de 23 Boeing B-737-800.

Une décision d'ouvrir 23 nouvelles liaisons internationales est prise.

Une autre décision mène à la création des hangars de maintenance Turkish HABOM, de Turkish Airlines Technic et de Turkish Airlines Training.

Les 3 premiers des 59 avions commandés à Airbus et à Boeing arrivent : un Boeing 737-800 nouvelle génération, un Airbus A320, et le premier Airbus A330 de Turquie.

2006

Le programme d'avantages proposés aux passagers Miles&Smiles démarre et offre à ses membres 4 options de cartes présentant différentes caractéristiques.

Un 100ème avion vient s'ajouter à la flotte.

La décision est prise de rejoindre Star Alliance, confédération internationale de compagnies aériennes, et Turkish Airlines signe les protocoles préliminaires du groupe.

De nouvelles routes sont proposées vers Ljubljana, Abu Dhabi, Douchanbé, Rostov, Sanaa, Donetsk, Tabriz, Kazan, Belgrade, Saint-Pétersbourg, Helsinki, Muscat (avec correspondance à Doha), Venise, Dublin, Riga, Addis-Abeba (avec correspondance à Khartoum), Kharthoum (avec correspondance à Addis-Abeba), Iekaterinbourg, Dnipropetrovsk, Mumbai, Minsk, Osaka et Lagos.

Turkish Airlines réussit l'inspection d'audit de sécurité opérationnelle (IOSA) réalisée par l'IATA, ce qui en fait le premier opérateur IOSA en Turquie.

Le centre d'appels commence à offrir des services d'achat de billets.

Le Bureau de conception technique Turkish Airlines de l'Université technique d'Istanbul (ITU), intégré à la Faculté d'aéronautique et d'astronautique de l'ITU, ouvre ses portes.

Conformément à sa philosophie de « qualité » et de « priorité aux passagers », Turkish Airlines s'emploie à améliorer ses services de restauration à bord en signant un nouvel accord de partenariat avec Do & Co PLC. Turkish Airlines Technic PLC est créée avec un capital de 271 325 800 TRY.

Turkish Airlines détient une participation de 100 % dans cette entreprise de matériel technique et de pièces d'avions.

Turkish Airlines obtient la certification ISO 9001:2000.

Temel Kotil, président-directeur général de Turkish Airlines, est sélectionnée pour siéger au Conseil d'administration de l'IATA.

Des vols directs pour Singapour sont proposés.

Un accord est signé entre Turkish Airlines et Kenya Airways, marquant l'ouverture de la nouvelle liaison Nairobi-Istanbul-Nairobi.

Un nouveau service en ligne est lancé, permettant aux passagers sans bagages de télécharger et d'imprimer leur carte d'embarquement.

2007

De nouvelles liaisons sont proposées vers Nevşehir, Batum, Hatay, Medina et Eskişehir, avec un nouveau service Istanbul-Johannesburg-Le Cap.

Turkish Airlines remporte le prix « National Quality Award » décerné par le secteur aérien.

2008

La création d'AnadoluJet facilite grandement les déplacements entre l'Anatolie et Ankara.

De nouvelles liaisons sont proposées vers Alep, Merzifon, Sinop, Birmingham et Bagdad.

Turkish Airlines rejoint Star Alliance, confédération internationale de compagnies aériennes.

2009

La campagne de publicité « Feel Like A Star » est lancée.

De nouvelles liaisons vers Uşak, Çanakkale, Ufa, Mashhad, Dakar, São Paulo, Benghazi, Göteborg, Toronto, Lviv et Jakarta sont proposées.

2010

De nouvelles liaisons vers Accra, Dar es-Salaam, Entebbe, le Nakhitchevan, Podgorica, Sotchi et Washington sont proposées.

Turkish Airlines se voit décerner le prix Skytrax de la meilleure compagnie aérienne en classe économique pour les services de restauration.

2011

De nouvelles liaisons vers Guangzhou, Shiraz, Valence, Erbil, Toulouse, Malaga, Gênes, Bassora, Salonique, Naples, Najaf, Kaboul, Sulaymaniya, Islamabad et Turin sont proposées.

Le site Internet d'entreprise de Turkish Airlines est lancé avec une nouvelle interface sur www.turkishairlines.com.

2012
Turkish Airlines a entrepris d’être la flotte la plus jeune et la plus moderne d’Europe, une nouvelle étape avec l’ajout de son 200e avion. L’établissement d’un centre de formation agréé par l’IATA (Association internationale du transport aérien) était une première en Turquie. Les passagers ont décerné à Turkish Airlines le prix Skytrax de « Meilleure compagnie aérienne d’Europe ». La société a également remporté les prix de « Meilleure compagnie aérienne en Europe méridionale » et « Meilleurs sièges Premium Economy » pour son service en classe Comfort. Le service Wi-Fi à bord pour les passagers a été mis en place.

2013

Turkish Airlines a obtenu le titre de la compagnie aérienne qui relie plus de destinations que quiconque dans le monde entier. Le slogan « Globally Yours » (Mondialement vôtre) a été remplacé par « Elargissez votre horizon » (Widen Your World.). Le slogan a été lancé, dans différents pays du monde, avec une nouvelle publicité où figurent Kobe Bryant et Lionel Messi. Le lancement de Los Angeles a été accompagné par le célèbre joueur de basket-ball, Kobe Bryant. Avec 48 millions de passagers, Turkish Airlines est devenue la deuxième plus grande compagnie aérienne de transport de passagers d’Europe. Elle a été élue « Meilleure compagnie aérienne d’Europe » par Skytrax pour la troisième fois consécutive et a également reçu le prix Skytrax de « Meilleur service de restauration de compagnie aérienne en classe Business au monde ». Dans le cadre de la série finale du Tour européen de 2013, qui a eu lieu en Turquie, le golfeur mondialement célèbre Tiger Woods a tiré une balle de l’Asie vers l’Europe, passant au-dessus du pont du Bosphore, à Istanbul. Turkish Airlines est devenu le sponsor du géant du football allemand et du champion du Championnat d’Allemagne de football, Borussia Dortmund, ainsi que sa compagnie aérienne officielle. Un partenariat a également été signé avec l’un des clubs de football anglais les plus établis, Aston Villa, pour la saison 2013-14. La compagnie aérienne a signé un accord de parrainage de l’Euroligue de basket-ball, qui se poursuivra jusqu’en 2020. Le salon passager spécial, le Lounge Istanbul, a été ouvert à l’aéroport Atatürk, offrant ainsi un meilleur confort de voyage pour les titulaires d’une carte Elite et Elite Plus, ainsi que les passagers de la classe Business.

2014

À l’instar des trois années précédentes, Turkish Airlines a une fois de plus remporté le prix Skytrax de la « Meilleure compagnie aérienne d’Europe ». « C’est inutile d’être la compagnie aérienne qui relie le plus de destinations dans le monde entier s’il y a encore des endroits en Turquie vers lesquels nous n’allons pas... » Ce fut le message de la publicité « Dreaming » (Rêver) qui a enregistré des records de visionnage sur Internet durant cette année. Dans la publicité de Turkish Airlines « Elargissez votre horizon », Didier Drogba et Lionel Messi apparaissent. La publicité a fait de Didier Drogba un ambassadeur de la nouvelle marque Turkish Airlines. Un documentaire de Turkish Airlines a été diffusé sur les chaînes Nat Geo People et National Geographic, permettant à des millions de téléspectateurs de se rendre compte de la complexité de fournir un service à tant de passagers, aussi bien au sol que dans les airs. Le kit de sommeil « Sky Illusion » est devenu disponible pour les passagers sur les vols long courrier. Cette année a marqué le début du blog de voyage, dans lequel l’équipage et le personnel de Turkish Airlines du monde entier font part de leurs idées et opinions. Elle a également vu le début du service TourIstanbul mis en place pour aider les passagers à faire bon usage de leur temps d’attente. Le magasin virtuel shopandmiles.com a ouvert, permettant ainsi aux passagers de dépenser leurs Miles en ligne. L’allemand, le japonais, l’arabe, le français, l’italien, le portugais, le chinois et le russe ont été ajoutés au service d’achat en ligne qui était déjà en turc et en anglais.

2015

Le Centre d’appels arabe a commencé à fonctionner, offrant un service en langue arabe à 10 pays au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Turkish Airlines est entré dans le livre Guinness des records, en commandant la construction du château de sable le plus grand du monde à Virginia Key Beach Park, à Miami. Un partenariat a été signé avec l’UEFA en tant que « première compagnie aérienne partenaire officielle » pour l’EURO 2016 de l’UEFA qui se tiendra en France. La compagnie aérienne est devenue le sponsor du 52e festival international du film d’Antalya d’Orange d’or. Turkish Airlines a apposé son nom sur « İstanbul-Flow Motion », l’un des films les plus percutants sur Istanbul à ce jour. Elle est devenue un partenaire officiel de la Coupe d’Europe de rugby. Selon le rapport de BrandFinance sur les 50 premières compagnies aériennes, la valeur de la marque Turkish Airlines a augmenté de 1,6 milliard de dollars en 2012 à 2,2 milliards de dollars en 2015. En 2015, la compagnie aérienne a également été choisie comme l’entreprise ayant les « Meilleures relations avec les investisseurs » en Turquie par IR Magazine. Parmi les prix Skytrax de la Préférence des passagers, Turkish Airlines a remporté les prix du « Meilleur service de restauration en salon classe Business » pour la deuxième fois, « Meilleur service de restauration en classe Business » pour la troisième fois, « Meilleure compagnie aérienne d’Europe » pour la cinquième fois et « Meilleure compagnie aérienne d'Europe méridionale » pour la septième fois.